Patriotisme

Père Jacques en uniforme

Père Jacques en uniforme

« La patrie n’est pas une idole, adorée pour elle-même, et qui exige de ses adorateurs la haine des autres patries. Vous avez rencontré, chez nous, de ces hommes, qui confondaient l’amour du pays avec la haine nécessaire des pays voisins, qui ne rêvaient la grandeur de leur pays que sur les ruines des autres pays. De tels hommes ne sont plus animés par un sentiment humain, équilibré, chrétien : ils n’ont pas le vrai sens du patriotisme. Leur sentiment a depuis longtemps reçu le nom de chauvinisme, de fanatisme. »

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>