Marie

« Marie était une prière silencieuse ; et c’est dans le silence de cette prière silencieuse, retirée, que Marie entendit la voix de l’Ange. Elle ne l’aurait pas entendue si elle n’avait pas été dans le silence. »

(Retraite donnée au Tiers-Ordre du Carmel de Chaville le 20 septembre 1936)

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.