Marie

“Marie était une prière silencieuse ; et c’est dans le silence de cette prière silencieuse, retirée, que Marie entendit la voix de l’Ange. Elle ne l’aurait pas entendue si elle n’avait pas été dans le silence.”

(Retraite donnée au Tiers-Ordre du Carmel de Chaville le 20 septembre 1936)