Communier

« Il y a deux manières de communier. Il y a la manière sacramentelle : en recevant l’Hostie qui nous permet d’emporter avec nous le Christ présent en nous. »Il y a une autre manière qui ne cesse jamais ; c’est Dieu se présentant à nous à travers chaque seconde que nous vivons ; c’est Dieu qui vient à nous sous le visage d’un travail, ou des hommes, de la douleur, de la joie, […] c’est Dieu qui vient à nous, mais nous ne savons pas, nous ne voulons pas voir, savoir que c’est Dieu qui vient à nous ainsi ; et que quel que soit le visage sous lequel il se cache, quel que soit le vêtement qu’il revêt pour se présenter à nous, c’est Dieu sage, Dieu tout-puissant, Dieu plein d’amour. »

Retraite au Carmel de Pontoise, septembre 1943

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.