Inauguration du Mémorial

Le 2 juin 2021, après un an d’attente, nous avons pu enfin inaugurer le Mémorial Père Jacques. Ce délai supplémentaire fut mis à profit afin de terminer les travaux et de finaliser tout l’aménagement intérieur avec notamment les panneaux qui racontent la vie du Père Jacques ainsi que les vitrines et les différents objets qui les composent. Le projet est maintenant abouti et nous pouvons vraiment être fiers de sa réalisation, je tiens à remercier particulièrement notre frère Didier-Marie Golay et Marie-Noëlle Lequeux qui travaille pour notre Province religieuse à la communication.

Le 2 juin dernier donc, nous avons commencé par une messe en fin de matinée à l’église Saint Pierre, en face du Couvent, présidée par Monseigneur Nahmias évêque de Meaux. Il était entouré par notre Père Général Saverio Cannistrà et par Monseigneur Follo observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’UNESCO.

Nous avons ensuite gagné les jardins du Couvent pour un repas à l’extérieur, temps convivial et de partage. Nous étions à ce moment une centaine de personnes représentant toutes les « facettes » du Père Jacques : le Carmel avec les frères, les sœurs, des membres de l’OCDS et de la famille carmélitaine ; le monde juif à travers différentes associations (Yad Vashem, Mémorial de la Shoah), la communauté juive locale et une représentante de l’ambassade d’Israël ; le monde politique avec la maire, la député, le sénateur Ouzoulias dont le grand-père venait rencontrer le Père Jacques au sujet de la résistance et d’autres élus ; de la famille du Père Jacques, des descendants de personnes l’ayant bien connu, des anciens élèves du Petit Collège ; des personnes du monde de l’éducation, du monde militaire local et de la société civile.

Nous sommes allés ensuite au cimetière dans les jardins du Couvent où le Père Jacques est enterré. Le Père Provincial a fait un mot d’accueil pour les 150 personnes présentes, il y a eu un dépôt de gerbe par la mairie et un moment de recueillement accompagné par le groupe musical NoteSolidaires.

Nous sommes partis dans la cour du Couvent pour écouter un mot de Madame le Maire d’Avon, un mot de la représentante de l’ambassade d’Israël, un mot du représentant de Yad Vashem ainsi que le témoignage d’un ancien élève présent le jour de l’arrestation du Père Jacques et des trois enfants juifs (le 15 janvier 1944).

Enfin, nous sommes allés devant le Mémorial à l’entrée de la cour. Le Père Général a coupé le ruban pour signifier l’ouverture officielle du Mémorial. Les premières visites ont pu alors débuter tandis qu’un vin d’honneur était servi pour tous les participants.

Fr. Christophe-Marie BAUDOUIN,
Provincial, ocd